• Hommage aux victimes de la fusillade de la rue d'Isly (26 mars 1962) suite

                 En Mémoire des Victimes de la fusillade du 26 mars 1962 et de celles de l'Oranie du 5 juillet 1962, des disparus, des Harkis..

                Un grand merci à Monsieur Gérard Roignant pour cette vidéo sur  YouTube.

    Hommage aux victimes de la fusillade de la rue d'Isly (26 mars 1962) suite

    Bonne journée

    René


  • Commentaires

    1
    Antoine Garcia
    Mercredi 29 Mars à 13:15

    Merci René,en plus nous voyons par cette vidéo la vérité sur Oran en 1962.

    Génial,merci

    Antoine

    2
    alexandrine savino
    Mercredi 29 Mars à 13:58

    Merci René, pour se que vous nous avez fait partager en ce jour ,c'est  plus marquant pour moi ,car je travaillais au 51 de la rue D'Isly merci

    Alexandrine

     

    3
    Mercredi 29 Mars à 22:36

    moi j'apprends des choses, je me dis que finalement de tout temps y a eu des fusillades, des guerres, des attentats, on a eu que les 30 glorieuses de bien !!! et là on retourne dans un avenir plus que bof !!! ça me fait peur pour mon fils...

    grosse pensée pour ces disparus , l'homme ne fait pas que de belles choses.. c'est navrant !

    une bonne semaine rené, et bizou flo

    4
    Jeudi 30 Mars à 10:09

    C'est vrai qu'il ne faut pas oublier.

    Bonne journée.

    5
    Jeudi 30 Mars à 23:00

    Bonsoir René et Josiane,

    je ne vais jamais réussir à rattraper mon retard, au moment de répondre aux coms, Magali notre fille berlinoise avait besoin de parler et cela a pris plus d’une heure. Elle n’avais pas la forme et après c’était nous … ah c’est compliqué à tout âge d’avoir des enfants.

    Heureusement que pour elle le travail se porte bien et qu’elle est bien dans son équipe.

    Après son coup de téléphone j’ai eu beaucoup de cuisine à faire, pour Georges d’un coté puis pour moi. Puis de linge à étendre, la chatte à s’occuper …

    Et c’est moi qui n’ai plus la pêche, mais je pense que Cyann, n’y est pas pour rien. Elle a pu passer son après-midi dehors ça lui a fait du bien j’imagine ; elle était couché (quand elle est couchée on dirait une carpette) là où habituellement pousse la menthe, j’en ai trouvé un pied ailleurs, mais par contre il y avait déjà du liseron Grrrr !!! Pas normal !

    Cyann essaie bien au bout d’une quinzaine quelques rapprochements vers Flamme, mais en général elle se prend un coup de griffe sur le museau. Pas gentille l’invitée !!

    Mais quand Flamme reviendra en juillet Cyann ne sera plus ses jours sont comptés. Pour le moment elle dort su rems genoux.

    Merci pour votre passage et bonnes journées à tous deux.

    Gros bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :